À l’ombre du monde, Livre II : chronique de Nathalie Brunal

 » Coucou à tous, je vous livre mon ressenti sur L’ombre du monde livre II d’Eric Costa et de Raquel Urena que je vous invite vivement à découvrir.

Après avoir lu A l’ombre du monde, livre I, je ne pouvais m’arrêter en si bon chemin. Je me suis donc plongée avec grand plaisir dans le livre II. Le premier tome m’avait laissé sur ma faim alors qu’Ariane et Jean, son ami policier, étaient en mauvaise posture.

Dès les premières pages du livre II, j’ai retrouvé le même rythme trépidant avec l’envie de presser les deux héros afin de les protéger des « méchants » et de lire le dénouement (ma curiosité était attisée, je trépignais d’impatience). Bien sûr, les pièces du puzzle se mettent en place peu à peu et malgré que j’aie deviné certaines choses (je ne vous dirai pas lesquelles 😉) je suis restée scotchée.

Les deux auteurs dévoilent avec moult explications, toutes plus intéressantes les unes des autres, les secrets d’Apollon et nous éclairent sur les mystères des oracles. Les personnages sont à nouveau entraînés d’un endroit à un autre à un rythme infernal, car le temps leur est compté. Je ressors de ces deux tomes, les méninges en effervescence. Bien sûr, je n’ai pas tout retenu, car les informations fournies sont très riches, mais j’ai acquis quelques connaissances.

Je ne regrette pas d’avoir suivi la plume vive et documentée de ces deux auteurs de talent. N’hésitez pas à suivre Ariane et à délier le fil qui mène à la vérité. « 

Un grand merci pour cette chronique Nathalie !

Cliquez ci-dessous pour plonger À l’ombre du monde :

Que feriez-vous si votre vie entière avait été effacée ?

« Une île grecque, un peu avant minuit
Ariane, sa fille et son mari se retrouvent enfin seuls sur la plage féerique de Myrtos. Lorsque la jeune historienne sort de l’eau, et qu’elle cherche les siens en vain, elle croit d’abord à une mauvaise plaisanterie. Mais quand toutes les preuves attestent qu’elle a voyagé seule et n’a jamais eu ni enfant ni mari, il ne reste que deux explications possibles.
Soit elle a rêvé sa vie, soit on la lui a effacée.

À moins de trois cents kilomètres de là, un homme accède à la plus haute fonction d’une Confrérie occulte. Il va enfin pouvoir se venger… »

Si vous aimez les héroïnes qui s’ignorent, les thrillers internationaux, les mystères archéologiques et le parfum sulfureux des sociétés secrètes, ce livre est pour vous.

Commandez le second tome du diptyque « À l’ombre du monde » aujourd’hui !

Bonne fin de semaine à tous, prenez soin de vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s