The Prison Experiment T2 : chronique des Livres de Flo

 » Il y a quelques mois, et après moultes péripéties, j’ai eu la chance de recevoir et de lire le tome 1 de The Prison Experiment, d’Eric Costa. J’avais beaucoup apprécié ma lecture, et j’avais vraiment envie de connaître la suite. Je remercie donc encore une fois (et chaleureusement !) Eric pour sa confiance renouvelée, et l’envoi de ce deuxième tome.

Il n’y aura absolument aucun suspens dans cet avis, j’ai ADORÉ ce livre ! Si j’avais apprécié le tome 1, là on a carrément level up. Ça n’a plus rien à voir. Eric est passé à un autre niveau et nous offre un livre du tonnerre, une merveille que j’ai failli classer dans mes coups de cœur. On n’était vraiment pas loin. Le tome précédent était un tome introductif, et même s’il dépassait ce simple stade et nous offrait une chouette histoire pleine d’action, ici, délestée de cette obligation, l’intrigue prend une autre dimension, on entre directement dans le bain et on attaque tout de suite. D’habitude quand je commence un tome 2 (ou plus), si je n’ai pas lu le tome précédent juste avant, il me faut une piqûre de rappel. Qui sont les personnages ? Où sont-ils ? Ils veulent quoi déjà ceux-là ? Là rien du tout, pas besoin. The Prison Experiment m’a laissé une tellement belle, et forte, impression, que je n’ai pas eu besoin de ça. Je me souvenais exactement de tous les personnages, de leurs relations entre eux, de leurs buts etc. J’ai pu me plonger sans attendre dans l’Oeuvre, et c’était très agréable.

Encore une fois c’est un joli bébé de plus de 540 pages que nous offre Eric, et il réussit l’exploit de ne pas nous ennuyer une seule seconde. Il se passe tout le temps quelque chose dans ce bâtiment mystérieux. L’Oeuvre ne dort jamais, et nous pauvres lecteurs n’avons jamais l’occasion de reprendre notre respiration. C’est fort, c’est haletant et intense. Moi qui ne suis pas une grande fan des thrillers ou des livres d’action, je suis complètement sous le charme. Nous suivons trois intrigues en parallèle. Elles sont toutes intéressantes, et j’étais déçue à chaque fin de chapitre de devoir abandonner les personnages concernés. Puis la page d’après je les oubliais, pour me concentrer sur les autres, et ainsi de suite. Les intrigues sont très différentes les unes des autres, bien que liées, et Eric nous montre ici sa maîtrise des différents genres de narrations. Nous avons de l’action, du drame, des intrigues politiques, un journal mystérieux, une affaire juridique… Et tout s’emboîte parfaitement pour nous offrir un roman vraiment distrayant et bien rythmé.

J’ai été très contente de retrouver Elena, que nous avions laissée en assez mauvaise posture, et de la suivre à nouveau. Dans le premier tome elle avait pas mal évoluée, nous dévoilant petit à petit une personnalité plus prononcée, plus assumée. Ici elle poursuit cette avancée, elle évolue encore et nous divulgue d’autres facettes de sa personne. Si je l’aimais beaucoup dans le 1, dans ce tome-ci mon avis n’a jamais été tranché et définitif. Parfois elle m’exaspérait, et parfois je compatissais et ressentais beaucoup d’empathie pour elle, et pour ce qu’elle traversait. Cette alternance me semble normale, dans la mesure où Elena évolue dans un environnement plus que difficile. Ses réactions sont poussés à l’extrême, ses sentiments et ses sensations sont exacerbés. Cela fait d’elle un personnage cohérent, et crédible. Par contre Monsieur Costa, comment avez-vous osé tuer l’un de mes personnages préférés (n’y avait-il pas assez de morts comme ça ? T_T) et oser faire planer des doutes sur son honnêteté ? J’étais désemparée moi ! Je ne sais plus si je dois l’aimer ou pas ! Heureusement un autre personnage se développe dans ce tome-ci, et je le trouve super cool. C’est un homme très sympa, avec des valeurs, du courage… Je le trouve chouette, donc je vous pardonne u_u. J’ai aimé l’attention qui était portée aux personnages secondaires. Ils sont travaillés, intéressants, cohérents et apportent une harmonie à l’univers. C’est réaliste, car ils ont tous des personnalités très différentes, même s’ils ne sont pas au premier plan.

Je ne sais pas si j’ai inventé cette histoire, ou si je l’ai vraiment lue quelque part (je suis incapable de remettre la main sur la source), mais je crois que The Prison Experiment a été travaillé avec un scénariste ou quelque chose comme ça. Ou alors pas du tout et je perds complètement la boule O_O (ce n’est pas à exclure). Quoi qu’il en soit, et même si tout cela sort de mon esprit brumeux, je trouve qu’il y a une ambiance dingue qui s’échappe de cette saga. Les descriptions sont justes, on visualise parfaitement les salles de l’oeuvre, les technologies et les avancées des personnages. L’action, les relations, les dialogues, les décors… tout est bien pensé et je verrais bien ces livres adaptés au cinéma. Je pense que ça rendrait hyper bien. Et je suis sûre que les gens qui ne lisent pas adoreraient découvrir cet univers par ce biais. Si un réalisateur passe par là ^^ (« Bien sûr Florence, non mais tu t’es prise pour qui exactement avec ton blog ? » « Ben quoi on sait jamais hein ! Margaux elle a dit que ça se pouvait OK ?! »)

Je suis passée par un joli panel d’émotions durant ma lecture. J’ai eu les larmes aux yeux pour Agellos, j’ai ressenti de la tristesse pour ce personnage décédé (merci Eric hein vraiment !), j’ai eu peur pour Elena et ses compagnons, notamment dans la grotte aux grenouilles, j’ai ressenti de la colère face à certaines réactions d’Elena, et j’ai surtout éprouvé une grande curiosité pour ce mystère qu’est l’Oeuvre. Quels sont ses secrets ? Quelle est la solution à cette étrange énigme ? Le Maître est-il vraiment le créateur ? Et quelles sont ses intentions ? Est-ce qu’il suit Elena depuis le début, est-ce qu’il l’aide ? Et dans ce cas est-ce pour la conduire à lui ? Pourquoi ? Est-ce qu’il s’amuse ou a-t-il un vrai but ? Et puis quelle sera la conclusion de cette histoire. Je me pose encore tellement de questions ! Je crois que je ne vais pas trop tarder à lire le troisième tome. Je suis vraiment très contente qu’il soit déjà sorti car cette fin est assez folle et je suis impatiente. Il y a beaucoup de suspens, et j’ai vraiment envie de connaître la suite.

EN BREF : Ce tome est encore meilleur que le précédent. L’histoire reprend immédiatement, on est happé par l’intrigue et on avance vite. Il n’y aucun temps mort, et on ne s’ennuie jamais. Action, aventure, révélation, tout y est. Les personnages sont bien travaillés, ils sont cohérents, crédibles, et rendent l’univers de l’Oeuvre intriguant et addictif. Une excellente suite, qui donne envie de lire la fin. »

***

Je remercie de tout cœur les Livres de Flo pour cet impressionnant travail d’analyse, qui j’espère a su vous donner envie de découvrir ce roman.

***

« Zone 51, désert du Nevada.
Un dôme immense, à la peau cuivrée, se dresse tel un monstre sous les étoiles.
Son nom : « L’Œuvre », prison expérimentale secrète dotée d’une intelligence artificielle.
Nul ne sait ce que recèle l’édifice depuis que la CIA en a perdu le contrôle. Que sont devenus les 5300 détenus, livrés à eux-mêmes après sept ans d’abandon ?
Un commando de douze hommes et une femme pénètre en secret dans ce labyrinthe mortel.
Leur mission : retrouver Dédale, son architecte, à n’importe quel prix.
Elena, hackeuse surdouée, compte bien percer les mystères de l’Œuvre. Elle ignore que cette mission l’emportera au-delà des illusions, face à ses peurs les plus folles, dans les tréfonds de l’âme humaine. Son génie peut les sauver… ou les tuer.
Jusqu’où l’homme peut-il aller pour survivre ? »

 

Découvrir The Prison Experiment T2 : 

 

#theprisonexperiment #thriller #thrillerpsychologique #tome2 #trilogie #dystopie #anticipation #amazonkdp #kdpfrance #kindledirectpublishing #livre #livrestagram #livreaddict #instabooks #bookstagram #authorsofinstagram

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s