Comment réussir quand tout s’y oppose ?

Pour écrire « Harem », premier tome de ma série « Aztèques », je me suis inspiré de nombreux livres tels que « Geisha », d’Arthur Golden.

geisha
Quelques années avant la Seconde Guerre mondiale, Chiyo, une jeune fille japonaise, et sa sœur Satsu sont vendues par leur père à la tenancière d’une maison de geisha. Les deux sœurs sont rapidement séparées et Chiyo se retrouve confrontée à la sévérité de la maîtresse de maison et à la dureté de la vie d’une apprentie geisha. Elle doit également faire face à l’hostilité teintée de jalousie de Hatsumomo, geisha vedette de la maison qui, par ruse, réussit à la faire reléguer au statut de simple servante.

Chiyo a perdu tout espoir en l’avenir lorsque, au hasard d’une rencontre, elle est séduite par la gentillesse d’un homme, président d’une entreprise d’électricité, dont elle tombe amoureuse. Elle décide alors de tout faire pour mériter son attention. Par chance, une geisha, Mameha, la prend sous son aile et entreprend de lui enseigner les rudiments du métier en devenant sa « grande sœur ». Grâce à Mameha et à sa détermination, Chiyo devient bientôt, sous le nom de Sayuri, une geisha célèbre et admirée.
Très belle, épanouie dans son art, Sayuri fascine les hommes les plus puissants. Mais celle qui n’a plus le droit d’aimer reste hantée par l’amour qu’elle porte, en secret, au seul homme qu’elle ne peut atteindre…

Découvrez comment une jeune esclave victime d’une razzia parvient à survivre dans Harem, le premier tome de ma série « Aztèques ».
Si cette histoire vous a plu, aimez-la et partagez-la !

couvertureharem

2 réflexions sur “Comment réussir quand tout s’y oppose ?

  1. Oh, je suis rassurée de vous voir parler de Geisha. J’ai ressenti cela avec cette mini-société au harem, car les règles sont strictes, on attend beaucoup des demoiselles et chaque femme a un rôle bien établi dans une hiérarchie… Sans parler de la lutte pour être la favorite. 🙂 C’est vraiment un monde passionnant (mais, je le reconnais, dans lequel je n’aimerais pas vivre ! brrr).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s