Aztèques : Mictlantecuhtli, dieu des morts

mictlantecuhtli-dieu-des-morts

Dans la mythologie aztèque, Mictlantecuhtli représente le dieu de la mort. Son nom signifie Seigneur du Mictlan. Mictlan représente le domaine de la mort, le lieu le plus bas de l’infra-monde. Ce sont les cavernes où disparait Tonatiuh, le dieu soleil, durant chaque nuit.

Sa représentation typique est un squelette couvert de taches jaunes et rouges représentant des restes de chair. Bien que sa tête soit un crâne, il possède une langue, des dents, des gencives et des yeux. Il possède également des oreilles ornées de pendentifs composés de restes humains (généralement mains ou os). Il est souvent dépeint avec une parure de plumes et des sandales, signes de son rang élevé.

Sa gueule, toujours béante, est prête à engloutir les étoiles qui disparaissent à la fin de la nuit et les hommes qui ne sont pas morts en héros.
Il s’agit de tout homme non mort à la guerre, noyé ou sacrifié. Un homme mort à la guerre ou sacrifié rejoindra le cortège de guerriers qui accompagne et divertit Tonatiuh dans sa course céleste de midi jusqu’à son coucher. Une femme morte en couche rejoindra le cortège de Tonatiuh de son lever jusqu’à midi. Un noyé rejoindra le monde de Tlaloc, le lieu de la pluie, nommé Tlacopan.

Dieux de la mort et de la vie :
À l’opposé de Mictlantecuhtli se trouve Quetzalcoatl, le dieu créateur de l’humanité. Chez les Aztèques, les dieux de la vie et de la mort sont deux jumeaux indissociables.

Et vous ? Avez-vous des choses à ajouter sur le dieu des morts Aztèque ? N’hésitez-pas à commenter cet article pour nous faire part de la façon dont vous voyez tout ce qui tourne autour de la mort dans les sociétés présentes ou disparues.

 


 

Cet article présente une partie de mes recherches sur le monde aztèque dans le cadre d’une série d’aventures intitulée Aztèques.

Découvrez-la en cliquant ci-dessous :

Mexique, 1515.
Ameyal a treize ans. Elle est fille de chef. Lorsque des guerriers  envahissent son village natal, elle jure de tout faire pour les arrêter.

Ses aventures l’emporteront au cœur du monde Aztèque, dans un univers cruel et inconnu : le harem d’un mystérieux Maître.
Va-t-elle surmonter les épreuves qui la menacent et déjouer les intrigues des concubines ?

 Parviendra-t-elle à progresser sur le chemin de son ambition et de sa vengeance ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s