Bilbo le Hobbit, J. R. R. Tolkien, critique de la triologie The Hobbit

Le Hobbit, ou Bilbo le Hobbit est un roman de fantasy de l’écrivain britannique J. R. R. Tolkien. Il raconte les aventures de Bilbo (ou Bilbon), emmené bien malgré lui par le magicien Gandalf et une compagnie de 13 nains dans leur voyage vers la Montagne Solitaire, à la recherche du trésor gardé par le dragon Smaug.

Rédigé de manière intermittente de la fin des 1920 au début des années 1930, Le Hobbit n’avait à l’origine d’autre but que de divertir les jeunes enfants de Tolkien. Le manuscrit inachevé circule parmi les proches de l’écrivain et arrive finalement chez un éditeur londonien qui demande à Tolkien d’achever le récit et de l’illustrer.

Le Hobbit paraît en 1937 au Royaume-Uni. C’est la première œuvre publiée qui explore l’univers de la Terre du Milieu, sur lequel Tolkien travaille depuis une vingtaine d’années. Elle rencontre un franc succès critique et commercial, qui incite l’éditeur à réclamer une suite à son auteur. Cette suite devient le roman le plus connu de Tolkien : Le Seigneur des Anneaux, une œuvre beaucoup plus complexe et sombre. Le souci de cohérence entre les deux ouvrages pousse l’écrivain à procéder à des révisions du texte du Hobbit, concernant en particulier le rôle de Gollum, l’être qui a retrouvé l’Anneau de Sauron.

Pour moi, la couverture qui illustre le mieux l’histoire de Bibo est celle-ci :

biobo couvertureMa mère me lisait cette histoire lorsque j’étais enfant. Je suis très heureux que l’univers de Tolkien soit venu habiter mes rêves depuis lors.

Critique de la trilogie The Hobbit :

Le fait qu’un réalisateur comme Peter Jackson décide d’en faire une trilogie est une ignominie pour moi. Comment peut-on imaginer faire une trilogie telle que celle du Seigneur des Anneaux avec un livre qui en fait le tiers ?!

Je trouve que Peter Jackson ne respecte aucunement l’oeuvre de J. R. R. Tolkien. Tout n’est qu’une histoire de gros sous : en faire le maximum pour empocher le maximum. De fait , son équipe et lui-même ont dû arranger et compléter l’histoire, qui s’est éloignée du Chef-d’Oeuvre initial. Pour revenir à elle, ma mère est sortie de la salle de cinéma lorsque nous sommes allés voir ensemble le premier volet du Hobbit !

Je reprend l’univers de Tolkien dans la nouvelle intitulée Le Refuge :

 
Pitch :

Surpris par à la tombée de la nuit par une tempête de neige, Alzius quitte un sentier de montagne à la recherche d’un refuge. Pour y accéder, il doit traverser une passerelle de bois suspendue sur un gouffre sans fond d’où s’échappent des gémissements étranges… est–ce bien le vent qui les provoque ?

N’hésitez pas à aller la découvrir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s