À l’ombre du monde : chronique de Nathalie Brunal

« Coucou à tous,

J’ai eu la chance de découvrir en avant-première « À l’ombre du monde » d’Eric Costa et de Raquel Ureña et je vous livre mon ressenti. Un grand merci à Éric pour sa confiance. Ce nouveau roman constitua pour moi un piège dans lequel je suis tombée sans même chercher à en sortir. En effet, quand on le commence, c’est difficile de le poser… Attention, vos nuits risquent d’être écourtées ! Vous ne direz pas que je ne vous avais pas prévenus !

Le premier mot qui m’est venu en tête lorsque je l’ai terminé fut celui-ci : Waouh !!!! En effet, la course contre la montre s’accélère, on se dit qu’on va en savoir plus et franchir une étape et puis, comme si l’on se trouvait au pied d’un mur impossible à escalader, on n’a pas d’autre choix que de s’arrêter. Mais rassurez-vous, la suite arrive bientôt. Youpi !!! J’ai hâte de retrouver cette héroïne attachante.

Ariane, un prénom qui n’est nullement choisi par hasard, profite de ses vacances en Grèce en compagnie de sa fille Edrielle et de son mari, Damien. On la découvre sur une plage abandonnée par les touristes prête à profiter de la quiétude bienfaitrice de la soirée . Lorsqu’elle revient de sa baignade, ses affaires ont disparu. La plage est déserte et aucune trace de l’existence de sa famille ne subsiste. L’affolement la gagne, que leur est-il arrivé ?

Malgré les a priori et sous-entendus de la police, elle ne cessera de les chercher. Elle doutera de sa santé mentale jusqu’au moment où une preuve irréfutable ne lui permettra plus de douter. Persuadée qui leur est arrivé quelque chose, elle tentera de percer le mystère de leurs disparitions. En compagnie de Jean, une ancienne connaissance qui travaille dans le commissariat dans lequel elle a signalé la disparition de son mari et de sa fille, Ariane remontera le temps à la recherche d’indices. Auteure d’un livre à succès, elle exploitera ses connaissances en rites antiques pour démêler le vrai du faux. Entraînée dans une spirale infernale, traquée, elle poursuivra sa quête sans jamais baisser les bras.

La plume des deux auteurs ne laisse aucun répit. Les rebondissements s’enchaînent et entraînent le lecteur page après page dans une enquête menée à un rythme effrénée. J’ai renoué avec grand plaisir avec la mythologie grecque, visité grottes et musées et suivi le fil qui mène à Nostradamus. Il est en effet mis à l’honneur et ses prophéties vont aider la jeune femme à résoudre les vers de son père. Les recherches ont dû être colossales, mais les confréries et autres sociétés secrètes n’auront plus de secrets pour vous une fois que vous l’aurez lu.

Un très bon roman qui vous laissera à bout de souffle. À glisser sous le sapin ! »

Un grand merci à Nathalie Brunal pour cette chronique !
Si vous voulez tenter l’aventure, cliquez sur la couverture en-dessous :

Que feriez-vous si votre vie entière avait été effacée ?

« Une île grecque, un peu avant minuit
Ariane, sa fille et son mari se retrouvent enfin seuls sur la plage féerique de Myrtos. Lorsque la jeune historienne sort de l’eau, et qu’elle cherche les siens en vain, elle croit d’abord à une mauvaise plaisanterie. Mais quand toutes les preuves attestent qu’elle a voyagé seule et n’a jamais eu ni enfant ni mari, il ne reste que deux explications possibles.
Soit elle a rêvé sa vie, soit on la lui a effacée.

À moins de trois cents kilomètres de là, un homme accède à la plus haute fonction d’une Confrérie occulte. Il va enfin pouvoir se venger… »

Si vous aimez les héroïnes qui s’ignorent, les thrillers internationaux, les mystères archéologiques et le parfum sulfureux des sociétés secrètes, ce livre est pour vous.

Commandez le premier livre du diptyque « À l’ombre du monde » aujourd’hui !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s