À l’ombre du monde : chronique de Co et ses Livres

 » Bonjour les livrophiles !

J’ai le plaisir de vous parler du dernier livre d’ Eric Costa, A l’ombre du monde. Un thriller palpitant sur fond de sociétés secrètes qui sort aujourd’hui !

Imaginez-vous en vacances en Grèce, dans un coin calme sans touristes, calme et serein. Vous êtes avec votre mari et votre fille de 7 ans. Le bonheur parfait ! Oui, mais… Au retour d’une baignade, vous vous apercevez que votre mari et votre fille, qui vous attendaient sur la plage, ont disparu. Il n’y a plus aucune trace d’eux. Nulle part. Pour l’administration, ils n’ont jamais existé…C’est ce qui arrive à Ariane. Damien et leur fille de 7 ans, Edrielle se sont « volatilisés ». Personne ne se souvient d’eux, ils n’ont même aucune existence légale. Il n’y a rien, plus rien les concernant…Alors Ariane est-elle folle ? S’est-elle inventé une famille ? Et si ce n’est pas le cas, qui aurait pu faire ça ? Qui en aurait eu les moyens ? Et surtout pourquoi ?

J’aime quand une histoire commence ainsi. C’est plus qu’intrigant et donne envie de continuer à suivre cette jeune femme, historienne et écrivain. Déterminée, portée par l’amour qu’elle ressent envers son mari et sa fille, elle veut comprendre. Parce que pour elle, il n’y a aucun doute. Damien et Edrielle sont bien réels.Le chapitre suivant s’ouvre sur tout autre chose. Au sein d’une confrérie secrète. Un homme prêt à accéder aux plus hautes fonctions. Et qui apparemment est avide de pouvoir. Il est évident que les deux sont liés d’une manière ou d’une autre. Mais comment ? Quel peut bien être le rapport entre cette jeune femme, son mari, leur fille et cette société secrète qui semble connaitre quelques soucis ?

*******

Tout d’abord, je tiens à souligner l’énorme travail de recherches d’Eric Costa. Vous en aurez une petite idée en début de livre en lisant le « bienvenue », mais surtout vous vous en apercevrez au fil des pages. Un plus également pour la « galerie des personnages » en fin d’ouvrage.Dès le début, on est de tout cœur avec Ariane, un personnage qui voit sa vie basculer complètement. Incompréhension, peur, tristesse qui vont pourtant la rendre plus forte que ce qu’elle pensait être. On ne peut que compatir à ce qui lui arrive. L’auteur a su la rendre attachante et nous donner l’envie de comprendre nous aussi.

Passage également intrigant que celui de la société secrète. .On sait qu’il y a forcément un rapport avec les évènements qui précèdent mais on ne voit pas le lien entre eux. La « cérémonie » d’investiture est détaillée, fouillée. Les mots plus compliqués sont expliqués en notes pour ne pas alourdir le texte. Il en ressort une impression de réalisme très convaincant. C’est là que l’on commence à se rendre vraiment compte des recherches effectuées par l’auteur…

Puis on est pris dans l’histoire. On espère, on doute, on découvre en même temps qu’Ariane. On ne sait pas où l’auteur veut nous emmener et c’est ce qui rend ce roman si addictif.

Plus de 400 pages, qui se tournent presque toutes seules, nous conduisent à une fin qui ne nous donne qu’une envie : lire la suite !!! En effet ce roman est un 1er tome qui se termine alors que beaucoup de questions restent encore dans l’ombre, les personnages étant dans des situations plutôt périlleuses…

*******

Vous l’avez compris je pense, j’ai adoré cette histoire ! Du suspense, du rythme, des personnages attachants(ou détestables !) … De quoi passer un excellent moment !Je vous souhaite une bonne lecture ! »

Un grand merci à Co et ses Livres pour cette chronique ! Si vous voulez tenter l’aventure, cliquez sur la couverture en-dessous !

« Une île grecque, un peu avant minuit
Ariane, sa fille et son mari se retrouvent enfin seuls sur la plage féerique de Myrtos. Lorsque la jeune historienne sort de l’eau, et qu’elle cherche les siens en vain, elle croit d’abord à une mauvaise plaisanterie. Mais quand toutes les preuves attestent qu’elle a voyagé seule et n’a jamais eu ni enfant ni mari, il ne reste que deux explications possibles.
Soit elle a rêvé sa vie, soit on la lui a effacée.

À moins de trois cents kilomètres de là, un homme accède à la plus haute fonction d’une Confrérie occulte. Il va enfin pouvoir se venger… »

Si vous aimez les héroïnes qui s’ignorent, les thrillers internationaux, les mystères archéologiques et le parfum sulfureux des sociétés secrètes, ce livre est pour vous.

Commandez le premier livre du diptyque « À l’ombre du monde » aujourd’hui !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s