À qui pensez-vous quand vous faites l’amour : chronique de Coco Delecture


« J’ai eu la chance de découvrir la plume d’Eric Costa, mais dans un autre registre, mais je ne connais absolument pas Lorànek Nikdo. Mais une chose est sûre c’est un duo dé-to-nant… Explosif, mais qui marche du tonnerre.

Certains romans m ont fait tomber du canapé, mais celui-ci m’a fait passer dans la cave direct… C’est peu de le dire.

Je n’ai ni lu ni vu 50 nuances de machinchose, mais pour moi « À qui pensez-vous….. » est juste waouh 🙃🙃🙃🙃.

Pour être franche, je ne lis jamais de livre érotique ou de ce genre. Quand Éric Costa m’a proposé de découvrir une nouvelle facette d’écrivain, je n’ai pas hésité même si j’étais un peu frileuse, car là c’est moi qui sortait de ma zone de confort. La curiosité l’a emporté et je ne le regrette absolument pas.

Je ne l’ai pas lu, mais dévoré en deux jours.

Moi qui étais frileuse je peux vous dire que j’ai eu chaud. Les scènes sont crues, hot et ne laissent aucune place à l’imagination. Elles sont décrites avec une minutie qui a fait monter le rouge à mes petites joues. Boudiou c’était chaud de chez chaud voire plus.

Mais on ne se trouve pas face à de simples scènes osées.

Une fois passé ce coup de chaleur, on découvre une histoire celle de Kostas (petit clin d’œil à notre auteur ?). Un homme amoureux de Marie, mais qui s’ennuie dans son couple. Il trouve son histoire un peu planplan et décide d’aller voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs et tombe dans une spirale infernale qui ne connaît pas de limite. Il va de plus en plus loin. Peut-être trop loin. Toucher le fond pour mieux remonter ? Même s’il est bien entouré par ses amis (Christophe, Franck). Mais même en amitié, il y a des limites que l’on ne peut franchir.

Quand on regarde de plus près, les trames principales de l’histoire sont : la véritable amitié, l’amour, les conséquences de problèmes rencontrés dans l’enfance qui resurgissent à l’âge adulte et la façon de les gérer, de les vivre et de les surmonter.

Une très belle histoire où l’amour se conjugue de façons différentes, mais au final finit par triompher. L’histoire n’est pas simple. Elle est complexe, osée, travaillée et réfléchie. Ils ont réussi à mettre noir sur blanc un récit subliminal. On ne tombe pas dans une histoire porno ou il y a du Sexe juste pour passer le temps. Ces moments sont indissociables de l’histoire. Les relations humaines sont à l’honneur. L’amitié est un pilier de notre vie tout comme l’amour. Dans les 2 cas, il y a des limites qu’il ne faut pas dépasser, mais une fois franchies, il faut savoir se remettre en question. Kostas a dû partir à la recherche de soi intérieur et trouver ce qu’il veut réellement.

Un roman à 4 mains détonnant, surprenant, mais absolument réussi. Je ne regrette pas ce moment de découverte et ce temps que j’ai passé à découvrir Koko et ses états d’âme. Ce roman m’a montré qu’il ne faut pas s’arrêter aux apparences, mais qu’il faut regarder plus loin, car la douleur peut mener les gens à faire des bêtises. J’espère que Eric Costa et Loranek Nikdo s’associeront encore pour notre plus grand plaisir. Un duo explosif et d’une fraîcheur qui fait du bien aux neurones. Merci encore ! »

coco

Merci à toi, Coco Delecture, pour cette chronique haute en couleur !

 

Découvrez dès à présent notre nouveau roman déjanté !

 

« Kostas Niemand, négociant en vins charmeur et insouciant, partage depuis trois ans la vie de Marie, beauté froide et altière qui ne semble plus attirée par lui. Il faut avouer, d’ailleurs, qu’il n’y a jamais vraiment eu de feu d’artifice entre eux. Aussi, lorsqu’Agathe, la plantureuse secrétaire qui fait fantasmer toute la boîte commence à lui faire de l’oeil, Koko doute plus que jamais.
Il est loin d’imaginer le tourbillon endiablé qui pourrait l’emporter… »

Note des auteurs :
Nous tenons à prévenir celles et ceux qui ont connu Eric Costa à travers The Prison Experiment ou Aztèques que ce roman écrit à quatre mains est différent de ce à quoi ils sont habitués.
Nous avons choisi d’explorer le registre des relations sous un angle original, de manière légère et, nous l’espérons, avec humour.
Nous tenons toutefois à vous prévenir que certaines scènes sont susceptibles de choquer un public non averti.
Nous vous souhaitons bonne lecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s