À qui pensez-vous quand vous faites l’amour : virage à 180° ?

« Kostas Niemand, négociant en vins charmeur et insouciant, partage depuis trois ans la vie de Marie, beauté froide et altière qui ne semble plus attirée par lui. Il faut avouer, d’ailleurs, qu’il n’y a jamais vraiment eu de feu d’artifice entre eux. Aussi, lorsqu’Agathe, la plantureuse secrétaire qui fait fantasmer toute la boîte commence à lui faire de l’oeil, Koko doute plus que jamais.

Il est loin d’imaginer le tourbillon endiablé qui pourrait l’emporter… »

Chers amis,

Comme vous pouvez le constater, mon prochain roman, écrit à quatre mains, diffère grandement des sagas The Prison Experiment ou Aztèques. Certains d’entre vous s’en sont étonnés, raison pour laquelle j’ai décidé de rédiger ce billet.

Un auteur doit-il toujours écrire le même type d’histoires pour accroître son expertise, ou, au contraire, tester différents genres ? Chacun trouvera la réponse qui lui convient. Pour ma part, je pense que sortir de sa zone de confort, changer, expérimenter, peut être une source d’enrichissement pour l’auteur comme pour le lecteur.

Ce roman est né d’un « délire » écrit par des amis, pour des amis. Nous avons choisi, avec Loránek Nikdo, d’explorer le registre des relations sous un angle original, de manière légère et, nous l’espérons, avec humour. Apposer mon nom à ce livre a été une décision difficile, et je me suis longtemps demandé si je n’allais pas le publier sous pseudo. J’ai finalement décidé de l’assumer pour me libérer de certaines craintes, et car je trouve que les questions soulevées sont cruciales (surtout la première d’entre elles !). Elles ne sont d’ailleurs pas si éloignées des questions que se pose Elena à la fin de The Prison Experiment.

Je tiens toutefois à vous prévenir que certaines scènes sont susceptibles de choquer un public non averti. De même, il est très possible que vous ayez envie de découper, massacrer, voire écarteler le personnage principal. C’est normal, c’est même intentionnel de notre part. Avant de dénoncer, ne faut-il pas montrer et expliquer ?

Je vous donne rendez-vous pour la sortie VENDREDI 10 AVRIL, en espérant que vous vous laisserez tenter !

5 réflexions sur “À qui pensez-vous quand vous faites l’amour : virage à 180° ?

  1. Erwan

    Idem pour le lecteur. Si je me cantonnais à un seul genre de lecture, je serais passé à côté de bon nombres de pépites. Il faut savoir s’ouvrir à d’autres horizons alors, oui je me laisserai tenter le 10 avril. Je me suis même très curieux de savoir de quoi il en retourne.

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : À qui pensez-vous quand vous faites l’amour : découvrez le premier chapitre ! – Eric Costa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s