The Prison Experiment : chronique de Hitori partage avec vous

 » Aujourd’hui je viens vous parler de The prison experiment, roman reçu en SP, je remercie l’auteur pour sa confiance.Une bonne brique de 662 pages que j’ai lu très rapidement. Pas de suspens pour cette fois, j’ai adoré cette lecture, il me reste à vous dire pourquoi.

L’Œuvre, une prison expérimentale dotée d’une intelligence artificielle,  située dans la zone 51, au Nevada. 5300 détenus, nul ne sait ce qu’ils sont devenus après 7 ans d’abandon. Elena, hackeuse, et 12 hommes ont pour mission de pénétrer dans la prison et de retrouver son architecte, Dédale.

The prison experiment commence sur les chapeaux de roues, on est directement au sein du groupe, au sein de l’action, avec donc un début in media res, pour une action qui ne va pas s’essouffler à un seul moment. Et c’est la un grand point pour ce roman selon moi, ces chapitres qui se lisent si rapidement, cette action sans fin, le suspens, les rebondissements. Cela peut être casse gueule si des sous intrigues moins intéressantes viennent alourdir le récit, mais ici j’ai vraiment tout aimé, chaque personnage, chaque histoire, chaque rebondissement.
Le roman propose des chapitres qui suivent le point de vue de plusieurs personnages, on alterne entre chacun des personnages, les diverses intrigues formant un tout qui nous en apprend plus sur cette prison et ses mystères. Un procédé classique mais efficace.
La prison, personnage à part entière, est un lieu fascinant. L’idée que celle-ci possède en son sein une intelligence artificielle permet une grande diversité de lieu, en effet cette IA régule la température des pièces, on trouve ainsi des salles vraiment différentes les unes des autres, ce qui crée un véritable labyrinthe plein de biomes différents. Je vous laisse la surprise quand au contenu de cette prison, et de savoir si oui ou non les 5300 détenus sont encore présents à l’intérieur. Je peux en tout cas dire que j’ai vraiment apprécié ce qu’il s’y passe.
The prison experiment est un tome 1, mais quel tome, tant de révélations! J’ai hâte de lire le tome 2.
Un roman fascinant et haletant.

En point bonus, on trouve a la fin du roman une liste des personnages ainsi que leurs fonctions, c’est toujours bien d’y penser, certaines personnes ayant du mal avec un trop grand nombre de personnages.

Je recommande donc chaudement cette lecture. Cette prison ne peut laisser indifférent, croyez-moi.  »

Un grand merci à Sylvain, de Hitori partage avec vous, pour cette superbe chronique. Si tout va bien, le T2, qui devrait clôturer cette histoire, sortira en avril-mai 2019.

 

Résumé :
« Zone 51, désert du Nevada.
Un dôme immense, à la peau cuivrée, se dresse tel un monstre sous les étoiles.
Son nom : « L’Œuvre », prison expérimentale secrète dotée d’une intelligence artificielle.
Nul ne sait ce que recèle l’édifice depuis que la CIA en a perdu le contrôle. Que sont devenus les 5300 détenus, livrés à eux-mêmes après sept ans d’abandon ?
Un commando de douze hommes et une femme pénètre en secret dans ce labyrinthe mortel.
Leur mission : retrouver Dédale, son architecte, à n’importe quel prix.
Elena, hackeuse surdouée, compte bien percer les mystères de l’Œuvre. Elle ignore que cette mission l’emportera au-delà des illusions, face à ses peurs les plus folles, dans les tréfonds de l’âme humaine.
Son génie peut les sauver… ou les tuer.
Jusqu’où l’homme peut-il aller pour survivre ? »

PLONGER AU CŒUR DE L’ŒUVRE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s