Aztèques : le rôle d’une fiction historique

Un grand merci Leadia pour ce 101e commentaire d’Aztèques !

Cette réflexion, chère Leadia, m’a donné de quoi réfléchir. Je pense qu’un auteur de fiction historique est d’abord et avant tout un conteur. Or, un conteur écrit toujours une fiction.

Il utilise le passé comme une paire de lunettes à travers laquelle le public peut se voir lui-même de façon plus nette. Les personnages du passé ne nous sont montrés que pour mieux nous permettre de nous juger nous-mêmes en nous comparant à eux.

Cette comparaison fonctionne de deux manières. Négativement, l’auteur dénonce des valeurs dominantes du passé qui continuent à blesser les gens de nos jours. Positivement, l’auteur présente des valeurs du passé qui sont toujours valables et auxquelles il faudrait selon lui revenir.

Il en va de même pour les histoires de science-fiction. Les histoires situées dans le futur ne traitent pas forcément du futur. En ce cas, l’auteur donne à son public une autre paire de lunettes qui lui permettent de faire abstraction du présent afin de mieux le comprendre.

Et vous, que pensez-vous du rôle des fictions historiques ? Pensez-vous qu’elles soient utiles pour mieux comprendre notre présent, ou plutôt pour mettre en lumière une époque ?

Découvrir tous les commentaires d’Aztèques : https://amzn.to/2Olyf2a

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s