Comment structurer une histoire :

Depuis Aristote, de nombreuses recherches ont été menées pour savoir comment raconter une histoire au mieux, c’est à dire comment captiver l’attention de l’audience, la garder jusqu’au bout et laisser au public une expérience incomparable.

Certains pensent qu’il est inutile de théoriser tout cela. Certains pensent que l’on naît auteur, c’est à dire qu’une sorte de génie nous habite, ou non, ce qui rend le don d’écrire presque divin. Notons qu’il est accepté par tous qu’un peintre puisse avoir un maître, qu’un musicien puisse apprendre la musique, qu’un athlète puisse avoir un coach… mais non, un écrivain doit naître écrivain. Il doit juste lire, lire et relire des bibliothèques entières, et la muse lui parlera.

Pour ma part — ce doit être mon côté scientifique — je pense que l’on peut écrire une histoire sans penser la structure de manière consciente, pour la bonne et simple raison que la structure sera toujours présente sur le plan inconscient. Elle le sera car elle est le fondement même du langage. Lorsqu’on communique, il y a toujours une introduction, un développement et une conclusion. Et bien voilà, vous avez votre structure.
Vous ne pouvez pas faire autrement.

Mais vous pouvez vous perdre en route. En fait, il peut vous arriver tout un tas de choses, sur tout un tas de plans : vous risquez de ne pas exploiter le potentiel de votre récit au maximum, d’en perdre le fil, ce qui peut vous conduire à écrire une mauvaise histoire ou pire, à abandonner votre projet.

Il n’y a pas d’échec, que du feedback. Le seul échec, c’est l’abandon.

D’où l’utilité de la structure. Trois actes, avec des étapes bien spécifiques pour le héros. Si on les respecte, on n’est pas certain d’avoir gagné… mais cela aide beaucoup. Cela aide à vérifier que son histoire fonctionne, cela aide à trouver des scènes pertinentes, et même tellement plus que cela. En résumé, c’est une boîte à outil qui vous aidera à parfaire votre travail.

Alors bien sûr, je ne vais pas parler de tout ce qui concerne la structure d’histoire dans ce post.
Comme aime répéter Anaël Verdier, le scénariste qui m’a formé, qui le tient lui-même du Conservatoire Européen d’écriture audiovisuelle de Paris : « il faut dix ans pour faire un bon scénariste ». Dix ans de pratique, de retour à la théorie, puis de pratique à nouveau.

Pour vous montrer le résultat des travaux accomplis sur la structure d’histoire, je partage avec vous ce schéma fait par Ostramus, qui résume plusieurs structures d’histoires qui ont été pensées par des scénaristes, auteurs et autres.

Pour aller plus loin, je vous invite à étudier trois guides pratiques dont les couvertures figurent ici (il suffit de cliquer dessus pour les télécharger).

J’ai nommé Save the cat, de Blake Snyder, et The Writter’s journey, de Christopher Vogler, qui est un condensé du Héros au mille visages, de Joseph Campbell, structure ayant servi de fondation pour Star Wars 4 par Georges Lucas :

Vous l’aurez compris, il est difficile de se procurer ce type d’ouvrage en français, et à ma connaissance une seule maison d’édition propose des traductions de guides anglophones (beaucoup plus avancés que nous sur le plan de la théorisation du scénario) de la sorte à un prix assez élevé, il s’agit des Éditions Dixit.

Je vous propose de jeter un œil à tout cela et de revenir vers moi.
Le schéma peut paraître complexe. Si ça peut vous rassurer, je travaille sur ce genre d’ouvrages depuis six ans maintenant, et j’en apprends tous les jours. Vous trouverez couche, sous couche, sous couche, à mesure que vous rendrez vos histoires plus profondes et plus pertinentes.

N’oubliez pas, il faut dix ans pour faire un bon scénariste, et, au-delà des mots, de leur beauté et de leur poésie, n’est-ce pas ce que nous sommes en tant qu’auteur ?

Si vous avez des questions, n’hésitez pas, j’essaierai d’y répondre.
N’hésitez pas à partager sur votre blog, les réseaux sociaux ou autres.
Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un point sur l’écriture de scènes, ou encore plus petite unité narrative.
D’ici là, je vous souhaite bonne lecture et bonne écriture !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s