Savez vous ce qu’est une odalisque ?

Le terme odalisque provient du turc odalık, qui signifie « femme de chambre ». Il s’agit d’une esclave vierge destinée à servir les concubines et les épouses du Maitre.

constant-odalisque

Une odalisque n’est pas une concubine, mais il est possible qu’elle en devienne une. Elle est généralement offerte en cadeau au Maitre, même si certaines familles conseillent à leurs filles d’entrer dans un harem comme odalisques en espérant qu’elles deviennent concubines ou épouses.

Normalement, une odalisque n’est jamais vue par le Maitre, mais reste sous les ordres de la mère de celui-ci. Toutefois, si une odalisque jouit d’une beauté extraordinaire ou possède des talents exceptionnels pour la danse, le chant ou autre, on la forme à l’école du harem pour devenir concubine. En ce cas, l’odalisque servira au plaisir sexuel du Maitre et c’est seulement suite à cela qu’elle changera de statut, devenant à partir de ce moment une concubine.

Dans l’Empire ottoman, les concubines ne rencontrent le sultan qu’une seule fois, sauf si leurs talents pour la danse, le chant ou les choses de l’amour suscitent davantage son attention. Si la rencontre d’une concubine avec le sultan donne un fils, cette dernière peut être amenée à devenir l’une de ses femmes.

Découvrez l’histoire d’une odalisque de l’Empire Mexica en lisant Harem, le premier tome de ma série « Aztèques ».
Si cette histoire vous a plu, aimez-la et partagez-la !

couvertureharem

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s