À l’ombre du monde : chronique de Dannso

« Ariane est en vacances en Grèce avec sa famille. Au retour d’une baignade nocturne, son mari et sa fille ont disparu, pas seulement de la plage, mais de son existence : tout se passe comme s’ils n’avaient jamais existé. Comment convaincre des policiers de rechercher des personnes qui n’existent plus ?

J’ai eu du mal à croire au postulat de départ : peut-on vraiment faire disparaître toutes traces de deux personnes, le point le moins vraisemblable pour moi était la réaction des personnes qui avaient côtoyé la famille, pendant ses vacances ou dans sa vie quotidienne. Et puis, je me suis laissé prendre au jeu, le personnage d’Ariane m’a interpellée, je me suis attachée à elle et l’ai suivie sans plus d’hésitations.

Les auteurs entremêlent deux récits dans ce roman très documenté. Celui prépondérant de l’enquête d’Ariane, sur les traces de son père, brutalement disparu quand elle avait 7 ans. Investiguer sur les points obscurs de son passé est la seule piste qui lui reste pour essayer de comprendre ce qui lui arrive. Elle y est accompagnée par un policier, ancien petit ami, assez dubitatif au départ, mais qui va se laisser convaincre de l’aider. le deuxième montre les agissements d’une société secrète, dont le nouveau maître vient d’être investi et désire se venger. Quel est le lien entre cette société et Ariane, quel est le but ultime de la quête de celle-ci, racontée telle un jeu de piste ? Nous ne saurons pas tout à la fin de ce premier tome.

Le roman fourmille d’informations : il y a un très bon dosage entre la partie descriptive et les péripéties de l’enquête qui s’accélère au fur et à mesure du roman. J’ai aimé redécouvrir certains aspects de la mythologie, des lieux chargés d’histoire, des personnages tels Nostradamus et Plutarque. Ce n’est jamais ennuyeux, toujours très accessible et les auteurs par quelques notes en bas de page permettent à la néophyte que je suis de comprendre les quelques termes plus savants utilisés.

Beaucoup de rythme dans ce livre, fait de chapitres assez courts, L’alternance des deux récits y contribue. On a hâte de retrouver les autres protagonistes, on craint pour Ariane et sa famille. Cependant, on apprécie de passer un peu de temps à mieux comprendre les aspects historiques, ésotériques et religieux pour mieux s’immerger dans l’histoire. Un équilibre savamment réalisé.

Un dernier mot : prenez le temps de lire la présentation des personnages, les auteurs nous y font un dernier clin d’oeil.

Un grand merci à ceux-ci pour ce partage. Je repartirai avec grand plaisir dans le second tome. »


#alombredumonde #ericcosta #auteurautoedite #autoedition #thriller #bookstingram #bookaddict #instalivre

Un grand merci à Dannso pour cette chronique !
Si vous voulez tenter l’aventure, cliquez sur la couverture en-dessous :

Que feriez-vous si votre vie entière avait été effacée ?

« Une île grecque, un peu avant minuit
Ariane, sa fille et son mari se retrouvent enfin seuls sur la plage féerique de Myrtos. Lorsque la jeune historienne sort de l’eau, et qu’elle cherche les siens en vain, elle croit d’abord à une mauvaise plaisanterie. Mais quand toutes les preuves attestent qu’elle a voyagé seule et n’a jamais eu ni enfant ni mari, il ne reste que deux explications possibles.
Soit elle a rêvé sa vie, soit on la lui a effacée.

À moins de trois cents kilomètres de là, un homme accède à la plus haute fonction d’une Confrérie occulte. Il va enfin pouvoir se venger… »

Si vous aimez les héroïnes qui s’ignorent, les thrillers internationaux, les mystères archéologiques et le parfum sulfureux des sociétés secrètes, ce livre est pour vous.

Commandez le premier livre du diptyque « À l’ombre du monde » aujourd’hui !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s