The Prison Experiment T1 : chronique de Magical World Book

« Je remercie l’auteur, Eric Costa, pour m’avoir offert l’immense privilège de découvrir ce premier tome de sa saga en trois tomes : The Prison Experiment !


Que dire sur ce roman, en dehors du fait qu’il m’a totalement subjugué. Je ne m’attendais pas un seul instant à plonger dans cette lecture intensive, 500 pages, avec une telle rapidité et facilité.

Je ne parlerais pas de l’histoire dans cette chronique, car elle mérite vraiment d’être découverte par le lecteur et non raconté partiellement par une chroniqueuse. Mais sachez que d’ors et déjà, ce premier tome pourrait détrôner avec une aisance remarquable un livre comme « The labyrinthe » de James Dashner.

C’est d’ailleurs la première chose à laquelle j’ai pensé, et pour avoir lu les deux livres, je peux l’avouer sans rougir que j’ai largement préféré The Prison Experiment. Que ce soit pour ses personnages, pour l’ambiance, l’action omniprésente et les frissons que l’on peux ressentir selon certains passages, j’ai bien plus été conquise par le roman d’Eric Costa.

Attention, je n’expose là que mon avis personnel et mon ressenti après la lecture des deux œuvres. Cela me permet aussi de vous affirmer que si vous avez aimé « Le labyrinthe », vous allez adorer ce premier tome !

Les personnages sont nombreux, mais leur caractère est aussi varié que surprenant. Nous pourrons avoir sous nos yeux un panel aussi divers qu’une palette de peintre. J’ai adoré détester certains d’entre eux, tout comme j’ai apprécié et aimé d’autres personnages. Secondaires ou non, j’ai vraiment eu l’impression d’avoir sous les yeux une gigantesque fourmilière que j’ai découverte au fil des chapitres. 

Malgré cette impression de grandeur, il est quasiment impossible au lecteur de se perdre, à l’inverse de nos protagonistes d’ailleurs ! (hahaha).

Les explications sur l’Oeuvre, son rôle, ses capacités, son fonctionnement est expliqué en détails, mais sans lourdeur, sans longueur. Tout est calculé pour que nous n’en apprenions que le strict nécessaire, les réponses arrivent progressivement, mais les mystères demeurent !

L’histoire semble suivre une ligne directrice bien définie, mais, petit à petit, elle sera divisée en plusieurs autres, nous offrant pour l’occasion plusieurs protagonistes avec leur propre version et vision de la situation.

A partir d’un certain moment, chaque chapitre (ou presque), nous contera l’histoire d’un des personnages, nous laissant ensuite, bien entendu, dans un terrible moment de suspense pour passer à un autre personnage dans un nouveau chapitre. C’est terriblement frustrant, mais ça donne encore plus envie de continuer sa lecture.

Pour résumé, je vous invite fortement à découvrir The Prison Experiment ! Il y a actuellement deux tomes de disponible, et le troisième (et dernier), devrait sortir d’ici la fin de l’année. Alors si vous êtes en manque de lecture pour cet été .. Ou à la rentrée, sautez sur ce premier tome !
 
 
 
➢ Ma note : 20/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddict, Babelio, BooknodeGoodReads etc. , sur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l’auteur ou celui de la maison d’éditions et enfin sur divers groupes FB dédiés aux livres.

 Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m’en faire part ! »

 
TAG : #THRILLER #THRILLERPSYCHOLOGIQUE #SCIENCEFICTION #ACTION #AVENTURE #YOUNGADULT
 

Un grand merci à Magical World Book pour cette superbe chronique !

 

Résumé :
« Zone 51, désert du Nevada.
Un dôme immense, à la peau cuivrée, se dresse tel un monstre sous les étoiles.
Son nom : « L’Œuvre », prison expérimentale secrète dotée d’une intelligence artificielle.
Nul ne sait ce que recèle l’édifice depuis que la CIA en a perdu le contrôle. Que sont devenus les 5300 détenus, livrés à eux-mêmes après sept ans d’abandon ?
Un commando de douze hommes et une femme pénètre en secret dans ce labyrinthe mortel.
Leur mission : retrouver Dédale, son architecte, à n’importe quel prix.
Elena, hackeuse surdouée, compte bien percer les mystères de l’Œuvre. Elle ignore que cette mission l’emportera au-delà des illusions, face à ses peurs les plus folles, dans les tréfonds de l’âme humaine.
Son génie peut les sauver… ou les tuer.
Jusqu’où l’homme peut-il aller pour survivre ? »

PLONGER AU CŒUR DE L’ŒUVRE

 
 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s