The Prison Experiment : chronique de Écrire sur les Mots

 » J’ai été surprise par ce roman et de la bonne manière. The Prison Experiment est un triller écrit par Eric Costa.
​Nous suivons Elenahackeuse et seule femme de l’escadron qui pénètre secrètement dans l’Oeuvreune prison expérimentale, où les prisonniers sont livrés à eu même depuis sept ans. Dès les premiers chapitres, nous sommes plongés dans l’action et tout s’enchaîne de manière à ne jamais s’ennuyer (combats, morts, fuites, rencontres), et il y a de quoi s’inquiéter pour Elena, car rien ne va pour elle : c’est la seul femme de l’équipe, c’est une hackeuse et par dessus tout, son chef ne l’apprécie pas et cherche à tout moment à la rabaisser. Pourtant, elle ne va pas se laisser faire.

Dans ce roman, nous voyons la prison sous différents angles plus ou moins effrayants, à travers plusieurs points de vues : ElenaRobertJackson et Agellos. Chacun joue un rôle important. Ce choix représente des avantages, mais aussi des inconvénients : nous avons une vision d’ensemble de la prison et grâce aux personnages, et notamment à Agellos, nous en apprenons plus sur le projet de la CIA «  l’Oeuvre « . Malheureusement, on s’y perd très vite avec tous ces personnages, sans oublier les douze membres du groupe d’Elena : nous ne savons pas très bien quels sont leur rôle, par qui ou quoi, ils se sont fait tuer…
L’écrivain arrive cependant à entraîner le lecteur dans son Oeuvre pleine dedangers et de suspenses et ce, jusqu’à la dernière page !

Ce roman de plus de 600 pages a était un pur bonheur à lire et j’attends avec impatience la suite ! C’est pour cela que je lui mets un gros sans hésiter. Il soulève aussi la question de l’Humanité et de l’Homme en prison et de sa réhabilitation dans le monde après sa libération (même si ici, il sévère que c’est très mal parti). 

Ma Note: 18/20  »

Un grand merci à Écrire sur les Mots pour cette chronique. Si tout va bien, le T2, qui devrait clôturer cette histoire, sortira en juin 2019.

 

Résumé :
« Zone 51, désert du Nevada.
Un dôme immense, à la peau cuivrée, se dresse tel un monstre sous les étoiles.
Son nom : « L’Œuvre », prison expérimentale secrète dotée d’une intelligence artificielle.
Nul ne sait ce que recèle l’édifice depuis que la CIA en a perdu le contrôle. Que sont devenus les 5300 détenus, livrés à eux-mêmes après sept ans d’abandon ?
Un commando de douze hommes et une femme pénètre en secret dans ce labyrinthe mortel.
Leur mission : retrouver Dédale, son architecte, à n’importe quel prix.
Elena, hackeuse surdouée, compte bien percer les mystères de l’Œuvre. Elle ignore que cette mission l’emportera au-delà des illusions, face à ses peurs les plus folles, dans les tréfonds de l’âme humaine.
Son génie peut les sauver… ou les tuer.
Jusqu’où l’homme peut-il aller pour survivre ? »

PLONGER AU CŒUR DE L’ŒUVRE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s