The Prison Experiment : chronique des Plumes Ensorceleuses

 » Nous avons ici un joli pavé d’environ 500 pages, mais toutes ses pages en vaut largement le coup ! Avant toute chose, un petit point d’histoire, car cette histoire dont le thème est basé sur le mythe de Dédale. Vous pouvez aller directement vous renseigner sur google pour en savoir plus.

Quand vous aurez commencé cette lecture impossible pour vous de vous arrêter ! C’est un engrenage qui n’en finit plus !

Cette histoire est pour moi un méga coup de cœur ! Il faudra à tout prix que vous foncez la lire mais avant cela je vais vous en parler plus en détails.

On retrouve dans cette histoires 12 hommes et une femme, Elena, qui doivent se rendre dans « L’œuvre », une prison secrète tenue par la CIA, enfin ça c’était avant de savoir que l’intelligence artificielle qui la compose, en prenne le contrôle. Le commando doit trouver l’architecte de ce Dôme qui répond au nom de Dédale.

Ils vont prendre la décision d’y entré tous les uns après les autres … Mais comment sortir ? C’est une question qui ne ce sont absolument pas posé !

On tourne les pages sans pouvoir s’arrêter et le petit plus c’est qu’on à le droit à divers points de vue des personnages.

J’aurais tellement de choses à dire sur cette aventure, mais je vais me contenter de faire très simple.

Attendez-vous à faire le grand huit niveaux sensation ! Vous ne reviendrez pas indemne de cette expédition ….

J’ai parcouru avec Elena ce long cheminement dans cette prison hors du commun.

Un labyrinthe sans fin et qui se construit et reconstruit à l’infini. Part moment j’ai eu l’impression de me retrouver dans Hunger Games (l’histoire n’a rien à voir) mais lorsque les jeux commencent et qu’ils sont tous enfermer pourtant j’ai absolument détesté cette saga L’histoire nous fait palpiter le cœur à 100 à l’heure ce qui donne plaisir de lire cette histoire, l’angoisse, la profondeur, la tension que l’on ressent est à un niveau exceptionnel.

Pour les claustrophobes ne vous inquiétez pas vous pouvez lire cette histoire ce dôme à quand même quelques petites ouvertures.

Eric Costa, un auteur que je ne connaissais pas, j’ai eu une suggestion pour son Roman via Simplement Pro. Puis la couverture et le résumé de ce livre m’ont directement attirée et j’ai foncée tête baisser. Il m’a vraiment Époustoufler avec son Roman, The Prison experiment, il a une écriture tellement prenante que la lecture en devient addictive.


Vous l’avez lu ? Donnez-moi votre avis en commentaire !

A bientôt pour une prochaine chronique, en attendant je vous souhaite une bonne lecture !

Mélanie  »

Un grand merci à Mélanie, des Plumes Ensorceleuses pour cette superbe chronique. Si tout va bien, le T2, qui devrait clôturer cette histoire, sortira en avril-mai 2019.

 

Résumé :
« Zone 51, désert du Nevada.
Un dôme immense, à la peau cuivrée, se dresse tel un monstre sous les étoiles.
Son nom : « L’Œuvre », prison expérimentale secrète dotée d’une intelligence artificielle.
Nul ne sait ce que recèle l’édifice depuis que la CIA en a perdu le contrôle. Que sont devenus les 5300 détenus, livrés à eux-mêmes après sept ans d’abandon ?
Un commando de douze hommes et une femme pénètre en secret dans ce labyrinthe mortel.
Leur mission : retrouver Dédale, son architecte, à n’importe quel prix.
Elena, hackeuse surdouée, compte bien percer les mystères de l’Œuvre. Elle ignore que cette mission l’emportera au-delà des illusions, face à ses peurs les plus folles, dans les tréfonds de l’âme humaine.
Son génie peut les sauver… ou les tuer.
Jusqu’où l’homme peut-il aller pour survivre ? »

PLONGER AU CŒUR DE L’ŒUVRE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s