Aztèques : La Voie du Papillon : chronique des Lectures de Cerise

Un grand merci à Joelle du site http://leslecturesdecerise74.over-blog.com/ pour sa chronique sur La Voie du Papillon, que je vous laisse découvrir ici :

« Mon avis

Je remercie Eric COSTA pour son extrême générosité et de m’avoir donné l’opportunité de lire, en service de presse, son roman « Aztèques La voie du papillon », suite de « Aztèques Harem », roman que j’ai beaucoup aimé.

Les magnifiques vidéos présentant cette saga et les très belles couvertures, m’ont de suite interpellée et j’ai lu avec grand intérêt ces deux romans.

Dès les premières pages, l’auteur nous offre un résumé très précis de la saison 1. J’ai donc retrouvé avec grand plaisir Ameyal, la fille de l’Aigle, esclave intrépide, curieuse et audacieuse qui a réussi à entrer à l’école du Harem. Eprise de liberté, notre héroïne est décidée à exceller dans cette formation qui lui permettrait d’intégrer le Harem et de s’enfuir afin de retrouver et venger son peuple.

Parviendra-t-elle à surmonter tous les obstacles qui jalonneront sa route dans un univers impitoyable où haine, jalousie, coups bas et esprit de compétition sont monnaie courante ?

L’auteur nous apprend beaucoup sur les codes, règles et enseignements rudes de l’école du Harem et l’on ne peut rester insensible face aux actes de méchanceté gratuite et aux châtiments corporels infligés à notre jeune esclave qui est très attachante et que l’on a sans cesse envie de protéger et de guider.

Dans ce second opus, Eric COSTA nous montre la transformation d’Ameyal devenant femme, la découverte de désir et du plaisir et évoque, avec beaucoup de pudeur, l’homosexualité féminine au sein du Harem.

Comme dans le précédent tome, les descriptions des personnages, des paysages exotiques et des odeurs sont très bien détaillées et invitent le lecteur à un voyage envoûtant dans la Civilisation Aztèque. Rituels, magie sont également présents et apportent une touche mystérieuse à ce récit.

L’écriture est fluide, poétique et très bien rythmée tenant ainsi le lecteur en haleine jusqu’aux dernières lignes et c’est donc avec regret que nous découvrons l’inévitable mot FIN !

J’ai beaucoup aimé ce magnifique roman historique mêlant aventure et amour, extrêmement bien documenté, que j’ai dévoré d’une traite et j’espère que l’auteur nous prépare une suite à cette saga féerique et passionnante.

Excellent moment de lecture ! »